'Ah ! Ce qu'elle va nous manquer !"

Je les ai vues arriver bien avant la cérémonie, deux petites dames bras dessous bras dessus, à petits pas sur l'herbe du Parc du Château de Brochon, souriantes, vives avec un authentique accent bourguignon comme l'avait la grande Colette ! J'aime ces moments d'aimable étonnement où je découvre les invités, en l'occurence deux patientes de la mariée , kiné , et déjà regrettée car elle quitte pour un temps sa Bourgogne bien-aimée.  

- Ah ! Ce qu'elle va nous manquer notre Charlène !

Elles regardent la sobre et charmante décoration, étonnées et amusées :

- Alors c'est ici que ça se passe ?

La mariée leur avait tout expliqué lors de  leurs séances (et je vous assure  que moi-même comme patiente, j'ai déjà passé des moments délicieusement bavards et enjoués chez un kiné !) mais elles avaient hâte de découvrir de quoi ça retournait une cérémonie laïque. 

Pour savoir ce qu'en ont pensé les mariés ... (ici)

 

Two charming elderly women walking down the path in the park of Château de Brochon , holding each others arm, to arrive very surely and early before the ceremony starts.

- "So, it's here where everything will happen?",

they ask me in their strong Burgundy-accent, the same rolling accent as the novelist Colette. They present themselves as patients of the bride, who's a physiotherapist,  and are very curious and excited about what it is all about, a secular ceremony. I reassure them that they just have to enjoy the moment and look at the lovely newlyweds. 

- "Oh, we will miss her, she's such a nice person, we love her, and my husband especially, he always talks about his Charlène!" and both are laughing... I guide both of them to a nice place in the shade where they can enjoy a wonderful moment to come. 

 

What did the Newlyweds think about their ceremony ?


Écrire commentaire

Commentaires : 0